Nous voulons donner une nouvelle chance à la région Île-de-France

L’Île-de-France doit faire face simultanément à des défis écologiques sans précédent et à une forte hausse des inégalités. 

Le réchauffement climatique nécessite d’engager de toute urgence la transition écologique de notre modèle en repensant en profondeur nos façons de travailler, de nous déplacer, de consommer, d’habiter, de vivre.

L’ampleur des fractures sociales et territoriales qui couvre de très nombreux aspects de la vie quotidienne (accès au logement, pouvoir d’achat, déserts médicaux, accès aux services publics, centres ville en déshérence, etc.) atteste qu’une minorité privilégiée fait face à une majorité abandonnée.

Je signe l’appel

Le temps est venu de prendre un autre chemin. 

Les dernières victoires écologistes avec une nouvelle génération d’élu·es engagé·es dans la transition de nos villes et de nos territoires sont l’émergence d’une prise de conscience, de nouvelles aspirations, de nouvelles priorités, pour une vie meilleure et un environnement apaisé. 

Nous nous inscrivons dans leurs pas, pour ouvrir un chemin d’espoir, en transformant la première région de France, la plus dense, la plus inégalitaire, la plus diverse, la plus jeune, celle où le taux de chômage et la précarité ont le plus augmenté et où les suppressions d’emplois annoncées sont les plus nombreuses. 

Nous voulons donner une nouvelle chance à la région Ile-de-France. 

Il n’aura pas fallu attendre la crise sanitaire pour savoir combien cette région était fragilisée par une gestion libérale et autoritaire, avec des lycées vétustes où les protocoles sanitaires deviennent impossibles à appliquer, des transports en commun saturés, éloignés des lieux de vie, des associations à bout de souffle alors qu’elles ont rempli les missions essentielles de solidarité, des commerces de proximité concurrencés par les géants de l’achat en ligne, qui, dopés aux énergies fossiles, déploient leurs plateformes sur nos terres agricoles, une alimentation devenue inaccessible pour plusieurs milliers de personnes dans chaque département. 

Le statu quo n’est aujourd’hui plus une option. Nous devons gagner pour réparer et protéger l’Île-de-France, donner à cette région et ses habitant·es les moyens d’une existence digne, d’un cadre de vie apaisé, et préserver le vivant et les écosystèmes

Nous portons ensemble les priorités de la liste l’Écologie Évidemment menée par Julien Bayou. 

Un plan de santé globale en Île-de-France avec la création de centres de santé de proximité, l’augmentation du nombre de lits d’hôpitaux et le soutien à la recherche. Un plan pour un droit au logement digne et confortable, engagé pour la transition énergétique et la réhabilitation écologique, et la fin des subventions pour les communes qui n’atteignent pas leur taux légal de logements sociaux.  Une région féministe qui forme tous les professionnels des lycées, qui soutient les associations qui luttent contre les violences sexuelles et sexistes et qui œuvrent pour les droits à la santé des femmes.  Une Région qui lutte contre toutes les formes de discriminations, qui défend les principes républicains qui protègent et garantissent le vivre-ensemble plutôt que d’opposer des groupes d’individus les uns aux autres. Une Région qui respecte sa jeunesse car elle est notre avenir. Une région qui relocalise son économie, préserve les emplois locaux et agit concrètement pour l’insertion des jeunes et des chômeurs plus âgés en soutenant les projets de reconversion et de mobilité. Une région qui développe les chaînes alimentaires courtes, qui crée 200 000 emplois grâce à la transition écologique et s’engage pour le maintien des services publics de proximité. Une région qui assure l’accès aux transports en commun à toutes et tous, quelle que soit sa situation, sa résidence ou son activité. Une région qui fait de l’amélioration et la structuration du réseau de transport un enjeu majeur pour garantir une fiabilité et une sécurité par tous les moyens. Une région qui lutte contre les pollutions, de l’air, de l’eau, des sols et les nuisances sonores et qui prévient les catastrophes naturelles et industrielles. Une région qui agit face au réchauffement climatique, protège les êtres humains mais aussi la biodiversité – en milieu rural et urbain -, les animaux, les espaces naturels.

Ces priorités, nous les portons ensemble parce que nous voulons les réaliser avec vous toutes et tous. Notre région peut devenir la première région écologiste d’Europe.  Nous pouvons mettre en place les alternatives concrètes qui portent un autre modèle, engager les transformations nécessaires à notre territoire mais aussi servir de fer de lance à toutes celles qui doivent être mises en place.

Penser le présent pour construire l’avenir.

Toutes celles et ceux qui veulent construire avec nous des réponses écologiques sont les bienvenu·e.s.

En juin 2021, nous porterons l’écologie au pouvoir pour offrir une alternative à l’Île-de-France.

Je signe l’appel